Les carrières de marbre de Carrara – les vacances en Italie 3/3

carrière marbre carrara

Si vous avez aimé les Cinque Terre et la plage de Punta Corvo, voici une dernière idée de visites en Italie, entre la Toscane et la Ligurie : les carrières de marbre de Carrara.

Notre location était située entre la mer et les Alpes Apuanes. De la fenêtre de notre chambre, on apercevait une belle montagne blanche. Les enfants trouvaient ça dingue de voir de la neige, même en plein été. En vérité ce blanc n’est pas de la neige, mais… du marbre. La propriétaire de notre location m’avait dit à notre arrivée qu’il était possible de visiter ces carrières. J’étais un peu étonnée voire dubitative et puis après quelques recherches, j’apprends que c’est l’une des plus vieilles et belles exploitations d’Europe. Depuis des siècles, du marbre est extrait de cette montagne. Les statuts de Michel Angelo en sont faites, tout comme la cuisine de notre location… En adepte de belle déco, impossible de passer à côté de cette tendance, alors autant y jeter un œil. Même les enfants en avaient envie ! Nous voilà donc partis un matin à la visite de ces fameuses carrières de Carrara.

Pour s’y rendre, direction la ville de Carrara. Il faut la traverser et monter vers la montagne. A la sortie de la ville, vous verrez un panneau « Fantiscritti Marmo » qui indique l’une des deux caves ouvertes à la visite. Suivez-le ! Remontez la route en épingle, allez jusqu’au bout. Vous croiserez même les camions qui transportent les gros blocs d’or blanc et passerez dans un tunnel effrayant, mais c’est normal… Nous n’étions vraiment pas certains du chemin à emprunter jusqu’à arrivée à la bonne destination.

Il y a deux caves ouvertes au public. Fantiscritti Marmo est située sous la terre et il faut prévoir une petite laine afin d’affronter les 16 degrés (sinon ils prêtent des manteaux). Nous avons préféré celle à ciel ouvert : Carrara Marble Tour (10 euros pour les adultes 5 euros pour les enfants).

La visite dure environ 50 min et le plus impressionnant est la route. Après avoir enfilé un casque de chantier et un gilet fluorescent, on monte dans une Jeep pour gravir la montagne. Lors d’une première halte, une guide anglophone nous explique l’histoire de la montagne. La roche est taillée depuis des siècles et certains pans de mur sont désormais inexploitables car trop dangereux. La technique de la dynamite est encore utilisée, mais plus pour très longtemps… Elle nous montre les différentes couleurs du marbre et explique son utilisation et la qualité. Une deuxième et dernière halte nous apprend comment est découpé le marbre et les différentes machines utilisées. C’est déjà fini, on remonte dans la Jeep pour le chemin en sens inverse avec des panoramas à coup le souffle et des petites frayeurs sur les routes escarpées.

Comme il était tôt, nous avons prolongé la visite par un crochet dans Colonnata, la ville du lard ! Cette particularité culinaire est liée à la production de marbre puisque le lard est préparé dans de grandes vasques de marbre appelée Conca. Nous n’avons pas pu visiter de fabrique

Les carrières de marbre de Carrara – les vacances en Italie 3/3

La plage de Punta Corvo – les vacances en Italie 2/3

Les carrières de marbre de Carrara – les vacances en Italie 3/3

Wish : la suspension Wave de Snowpuppe

Newer post

Post a comment